Quand Rufus Shin-ra passe, le mako trépasse
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Friends:

Partagez|

Appartements de la Symphonie - chambre numéro 13 -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Genesis Rhapsodos
_____________________________



Age : 28
Humeur : posé
Localisation : thêatre - Avenue Loveless

Etat du personnage
PV:
100/100  (100/100)
PM:
100/100  (100/100)
MessageSujet: Appartements de la Symphonie - chambre numéro 13 - Dim 19 Fév - 13:15







Le jour se lève lentement sur les quartiers du secteur 8. L'aube dévoile peu à peu son habit de lumière, transperçant de ses rayons flamboyant, cet infinis de bleu, qui lutte encore farouchement dans le ciel calme de Midgar. C'est ainsi qu’apparaît doucement la silhouette d'un homme, embellit dans son sommeil. Le corps musclé mais fatigué, il repose sereinement dans l'étendue de soie lisse et douce, des draps fin de son lit. Le temps semble s'être arrêter, laissant enfin place à la douce voix de la sérénité, qui vient doucement chantonner son air envoûtant, dans le creux de cette tranquillité apaisante, unique, bien que très courte. Bercé par le doux parfum de la brise, qui vient lentement caresser son cou dénudé, le jeune Soldat ouvre lentement les yeux, encore partagé entre le monde des rêves et celui de la réalité. Ses yeux, d'un bleu azure, viennent se poser malicieusement sur le réveil, qui indique déjà vingt minutes de retard. Cependant, aucune réaction brusque ne vient perturber le jeune homme, qui semble même trouver la situation amusante. Il dévoile en effet un léger sourire convaincant, avant de replonger son visage angélique dans la douceur de son coussin. Il reste immobile facilement cinq minutes encore, plongé dans le silence le plus totale. Aucun stress ne vient accablé le jeune arrogant, qui semble s'être de nouveau endormit. Les rayons de lumières quand à eux, ont déjà commencer leur ronde tôt ce matin, avec une certaine conviction imperturbable. Ils viennent délicatement s'entremêler aux courbes enchanteresse du lit, qui tel des vagues régulières, aspirent à vouloir faire obstacle à ce jeu de lumière soigneusement mis en œuvre. Pourtant, au loin dans le quartier, on commence déjà à entendre les klaxons dans les rues, encore vides il y a seulement quelques minutes. On entend la foule s'agiter, et doucement, Midgar prend vie peu à peu. Mais rien ne semble presser le Soldat assoupit. Ce n'est qu'à l’appelle d'une sonnette à sa porte, qu'il se décide enfin à réagir. Lentement, il se redresse dans son lit, recoiffant sa chevelure acajou. Son premier réflexe est d'abord d'allumer son téléphone, pour s'assurer que sa négligence habituelle est passé inaperçue. Il se rassure en découvrant une boîte vocale complètement vide, enfin, à quelques dizaines de messages prêt. Sans inquiétude, il referme son portable et le dépose soigneusement sur la petite commode de bois précieux, qui siège gracieusement à côté de son lit. La sonnette retentit plusieurs fois avant qu'il ne se décide enfin à aller ouvrir. Il se traîne avec difficulté hors du lit, presque agacé de l’effort que suscite le fait d'aller récupérer à la porte, son déjeuné entièrement préparé, selon ses moindres désirs. Il se lève avec fainéantise, dévoilant son corps délicieusement courbé de formes alléchantes. Sa peau relativement blanche, illustre bien le milieu noble dont il est issu. Sa peau, douce et soyeuse, extrêmement bien soigné, nous en informe un peu plus quand à l'attitude coquette que distingue cet élite des forces armées de la ShinRa. Il s'élance ainsi, en toute légèreté, vers son gigantesque dressing composé majoritairement de chemises légère et habillé. Il s'empare toutefois, bien qu'évidement, de son pantalon unique et légendaire du Soldat, le reste de son vestimentaire attendra encore un peu. S'habillant avec difficulté, ou plutôt avec lassitude, il soupire longuement en jonglant sur une seule jambe. C'est d'ailleurs avec ce même air monotone, qu'il vient enfin ouvrir à son major d'homme personnel. Celui ci est habitué à attendre, jusqu'à plus d'un quart d'heur parfois. Il connaît bien les caprices de son maître, ainsi que son caractère quelque peu exigent. De famille riche et noble, Genesis est quelqu'un de naturellement arrogant, possédant un égaux sur-dimensionné, le servir n'est donc pas mince affaire, même si son respect envers ceux qu'il coutoie reste irréprochable, ou presque.

Cet homme, honorablement dévoué a notre jeune Soldat, s'avance avec un large sourire dans la petite entrée chaleureuse, soigneusement décoré par les soins de Genesis. Il a du goût c'est évident. Le major d'homme dépose ainsi le plateau soigneusement sur la table de la cuisine, elle aussi taillé en bois précieux, habillé d'une nappe modèle unique, directement venu du Utai. Il se retire ensuite sous une série de courbette respectueuse à l'égard de son maître, qui le remercie de son premier sourire de la journée, quel chance unique ! Après de longue minutes encore perdu à traînasser devant son bol de café vide, Genesis se lasse enfin de cette contemplation quelque peut ennuyante. Il lève à nouveau les yeux vers son réveil comme pour se rassurer. Seulement trente cinq minutes de retard. Genesis trouvait même cette performance plutôt remarquable. Toutefois, bien qu'ironique avec lui même, il était quand même temps d'activer un peut les choses. Le jeune Soldat s'engouffre alors dans sa salle de bain de marbre, toujours luisante de par les soins privilégié du personnel locale. il y reste seulement vingt minutes, à se laver avec soin, à se coiffer minutieusement, à s'habiller avec élégance de son équipement du Soldat, d'un cuir chaud couleur feu. Il ressort enfin prêt. Bien loin d'être faignant, Genesis est en fait un fin capricieux, trouvant un plaisir incontestable à se faire attendre, même si ce comportement peut parfois amener à quelques remarques désobligeantes, qui viennent irriter sa fierté infatigable. C'est cette même fierté, qui le pousse à toujours repousser ses limites, afin d'imposer sa supériorité la plus totale. C'est avec ce même objectif, qu'il quitte chaque matin son appartement, en route vers l'imposant bâtiment ShinRa, qui fera de lui un jour, LE héros légendaire.



Revenir en haut Aller en bas
http://x3-fan-club-Genesis-x3.skyrock.com/

Appartements de la Symphonie - chambre numéro 13 -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lα SнιɴRα Corporαтιoɴ :: MIDGAR :: ◢ Secteur 8 -
Sauter vers: